Jeudi 23 Novembre

Sport spécifique > Natation

CAT DEVANT UNE NOYADE

Dr. G. Duperrex. Journée trimestrielles du Club Mont Blanc, le 13 décembre 2016. Mise à jour avril 2017.
PARTAGER SUR    
 
DEFINITION
Etat résultant d’une insuffisance respiratoire provoquée par la submersion ou l’immersion dans un milieu liquide

Epidemiologie
• Environ 500 000 décès, soit 0,7 % des décès (PedenM, McGee K, Sharma K. The injury chart book: a graphical overview of the global burden of injuries. Geneva : World Health Organization, 2002.)
• Différence entre pays pauvres (les enfants sont les plus touchés) et pays riches (en France homme>55 ans majorité mer dans la bande des 300 mètres)
• Pour la même exposition plus de mort par noyade que AVP
(Mitchell RJ, Williamson AM, Olivier J.Estimates of drowning morbidity and mortality adjusted for
exposure to risk. Inj Prev 2010;16:261-6 )

En France :
Au cours de l’été 2015, tous âges confondus, 1266 noyades accidentelles dont 436 suivies de décès (34 %) ont été recensées soit 3,6 décès par jour en moyenne.

Physiopathologie (appareil respiratoire)
• Le contact de liquide avec la glotte entraine une fermeture de celle-ci (laryngospasme) qui entraîne une hypoxémie, une hypercapnie et une acidose respiratoire.
• Par contre ingestion d’eau, parfois en grande quantité
• Puis levée du laryngospasme et inhalation de liquide (quasi constante) entrainant un oedème lésionnel et des anomalies du rapport ventilation/perfusion

Physiopathologie (cardio-vasculaire et cérébrale)
• Souffrance cardiaque hypoxique, d’autant plus qu’il existe une tachycardie et augmentation de la précharge (due à l’immersion)
• Hypoxie cérébrale entrainant des lésions d’ischémiereperfusion et constitution d’un oedème cérébral

> Lire la suite (PDF)